Le phénomène de la bière artisanale à Paris

Depuis quelques années le mouvement « craft beer », arrivé tout droit des États-Unis, a pris d’assault l’Europe. Aujourd’hui des brasseries artisanales ont éclos partout en France tandis que la bière artisanale continue de refaçonner jour après jour le monde de la bière. 

  • La bière artisanale

Pour comprendre l’origine des “crafts beers” il faut remonter dans les années 1980, jusqu’à la Révolution Brassicole qui prend place aux États-Unis. À l’époque, les américains, lassés par les bières sans saveur et de piètre qualité que proposent les grands groupes industriels, décident de produire leur propre bière artisanale. On parle alors de “homebrewing”. Fiers de leurs bières faites maison, certains décident d’ouvrir leur propre brasserie.  On prend comme exemple The Boston Beer Company fondée en 1984 par Samuel Adams qui est désormais la deuxième plus grande brasserie artisanale aux États-Unis. Aujourd’hui la “craft beer” représente 12% des bières vendues aux États-Unis et le pays compte près de 4000 brasseries.  

La “craft beer” n’est pas une simple bière. Elizabeth Pierre, biérologue française et auteur du Guide Hachette des bières, explique que “la caractéristique de ce mouvement est de s’inspirer et de reprendre des anciens styles traditionnels européens, et particulièrement le style IPA”. En effet, en plus d’être brassée par une structure indépendante, chaque recette est élaborée à partir d’un vrai travail de recherche sur les ingrédients comme l’association de malts, les houblons sélectionnés, les épices, et les levures utilisés, etc. Mais surtout avec toujours comme objectif de créer une bière de qualité.

Something new is coming THIS WEEK to a draft line near you. #ForTheLoveOfBeer #CraftBeer

Une publication partagée par Samuel Adams Beer (@samueladamsbeer) le

  • Les français veulent boire de la meilleure bière

En retard par rapport aux États-Unis et l’Angleterre, le mouvement “craft” est apparu en France au début  des années 2000, entre 2005 et 2010. Mais dès son arrivée, il a permis de redonner de l’élan au marché de la bière en baisse, qui s’essoufflait depuis une trentaine d’années. Aujourd’hui le nombre de micro-brasseries a doublé et on en compte 1100 en France – pour vous faire une idée, il n’y en avait que 30 en 1980. Gilbert Delos, biérologue, avait expliqué les raisons de ce succès : “Face à l’uniformité des bières industrielles, les brasseurs artisanaux ont la possibilité de diversifier les arômes et les saveurs.” Aujourd’hui la bière artisanale représente 10% du marché de la bière en France.

Il faut aussi prendre en compte qu’en 2018, nous sommes davantage concernés par l’idée de manger mieux et de prendre soin de notre santé. La bière artisanale l’a bien compris et se veut désormais locale, produite et consommée sur place. En effet, la bière industrielle est produite et mise en rayon en seulement trois jours – et on ne parle même pas des procédés chimiques utilisés – alors que l’artisanale regroupe des produits de qualité et nécessite entre deux à quatre mois pour être fabriquée. Cette dernière a pour atout son authenticité à laquelle l’industrielle ne peut pas rivaliser.

  • Où trouve-t-on de la bière artisanale à Paris

Si vous cherchez des “craft beers”, vous n’en trouverez pas dans tous les bistrots. Tout simplement parce qu’ils ne sont pas toujours autorisés à en vendre. Pourquoi ? À cause du contrat de brasserie – qui, pour l’anecdote, remonte aux taverniers du Moyen Âge. Pour vous expliquer, un contrat de brasserie est établi entre un brasseur et/ou distributeur et un fournisseur au moment où le premier veut ouvrir un café ou un restaurant. Il s’engage alors à s’approvisionner exclusivement auprès du dernier en produits précis et sur une période déterminée. En d’autres mots, le gérant du bistrot/café/restaurant s’engage, en échange d’une assistance matérielle ou financière, à ne s’approvisionner qu’auprès de la société de brasserie. Pour en revenir à la bière, cela revient à dire qu’un bistrot ne vous proposera que les produits de son distributeur. C’est pour cela que l’on retrouve toujours les mêmes associations de bière. Par exemple, les bistrots sous contrat avec un brasseur tel qu’Heineken ne pourront servir des pressions de la gamme du dudit distributeur comme Affligem et Desperados. 

Heureusement, Paris regorge de brasseries artisanales et de bars à bière où vous pourrez aller déguster de délicieuses “craft beers” – et puis qui va encore dans des bistrots de toute façon ?

On vous a sélectionné nos brasseries artisanales parisiennes préférées :

  • La BAPBAP (Brassée à Paris, bue à Paris) : Vous trouverez cette brasserie parisienne Rue Saint Maur, dans le 11ème arrondissement au cœur du quartier d’Oberkampf. On aime leur image locale, conviviale et qui ne se prend pas trop au sérieux et leur bière de type Pale Ale 100% made in Paris.

  • Deck & Donohue : Ouvert en 2013 par deux passionnés de la bière. Deck & Donohue, c’est une brasserie artisanale qui n’a pas besoin de crier “produit du terroir” pour réussir à se démarquer. Ils ont à l’heure actuelle une gamme de six bières à laquelle s’ajoutent des bières de saison.

Et pour aller goûter tout ça  :

  • La Fine Mousse : La Fine Mousse, c’est le lieu référence à Paris dédié à la bière artisanale française avec au compteur 20 pressions artisanales. Vous pourrez même participer à des ateliers d’initiations et de perfectionnement. Et n’hésitez pas à visiter sa petite soeur, le bar La Robe et la Mousse situé à Odéon. Avec 16 “craft beer” en pression, 20 références en bouteille, et un partenariat Firsty qui vous offre le premier demi de bière à 4€. 
  • Le Brewberry : Situé à Mouffetard et tenu par une passionnée, le Brewberry propose une impressionnante sélection de bières : 24 à la pression et 450 marques en bouteille à la cave. Allez-y pour goûter des à bières exceptionnelles et vivre une expérience unique.

En tout cas, on hâte de voir ce que le monde des bières a nous montrer pour les prochaines années et on vous lance le défi de toutes les essayer. Et si vous cherchez encore de quoi vous motiver, Firsty vous offre le premier godet.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ.