Befriend your regular bartender

Si vous avez regardé la série How I Met Your Mother, l’une des choses qu’on apprend est que devenir pote avec le barman de son bar préféré c’est toujours un atout en plus. D’expérience, mes meilleures soirées sont celles qui commencent quand j’arrive dans le bar, que je claque la bise au patron avec mon cocktail favori déjà prêt sur le comptoir.

Un parisien, par définition c’est une personne qui sait apprécier des produits de qualité et qui a le goût des bonnes choses. Or, en général un bon cocktail coûte au moins 12€ et ça c’est le prix en Happy Hour. Vous savez ? Ce moment sacré de la journée qui ne dure malheureusement jamais assez longtemps. Et à Paris, trouver un serveur qui nous accordera une bière à 6€, deux minutes après la fin du temps réglementaire, c’est aussi rare que trouver un deux pièces pas cher dans le centre de Paname. C’est dans ces moments-là qu’il faut sortir les grands moyens, risquer le tout pour le tout, tenter l’impossible : Befriend le barman/la barmaid de notre bar préféré. Mais un barman c’est un peu comme le Pokémon légendaire à capturer, c’est dur, c’est long, il faut s’y reprendre plusieurs fois. Mais si vous arrivez à l’attraper, il y a beaucoup à gagner.

Situons la scène, vous êtes en soirée avec vos amis et vous observez le comptoir du coin de l’oeil. C’est la 4ème fois que vous venez ici et le barman commence à retenir votre tête. Votre mission, si vous l’acceptez, c’est de prendre votre courage à deux mains et rentrer sur le terrain.

 Le pourboire c’est une valeur sûre. Parce que ça montre qu’on a apprécié le service et la soirée qu’on a passés. Et ça vaut aussi même si vous scorer un verre gratuit.

L’important c’est de ne pas passer pour un radin qui veut juste choper un verre gratuit. C’est justement à vous d’offrir le premier verre. J’explique, vous commandez une tournée de shots à vos potes, payez s’en un de plus au barman et trinquez avec lui. Il est comme vous, lui aussi il veut profiter de sa soirée.

Un barman rencontre des gens différents à longueur de soirée. C’est littéralement son boulot. Alors si vous commencez à parler du soleil et de la pluie, il vous aura oublié dès que votre carte bleue sera passée. Vous pouvez parler cocktail sans pour autant donner l’impression que vous vous y connaissez plus que lui. À éviter également : parler de ses petits problèmes, il est pas non plus là pour être psy’.

Les avantages d’avoir un(e) ami(e) barman(aid) c’est déjà que son bar devient aussi le vôtre. La preuve avec le tabouret laissé pour vous au bout du comptoir, ou bien la possibilité de poser ses affaires derrière le bar, mais et surtout tous les verres (bien chargés) qui vous seront offerts à vous et vos amis à longueur de soirée. De plus, il faut reconnaître qu’arriver dans un bar et faire la bise au barman c’est la classe. Ça attire les regards et ça fait des envieux. Si vous êtes là ce soir pour essayer de choper, vous pouvez être sûr que vous avez déjà fait la parfaite première impression.

Ce qu’il faut retenir c’est que les heures sont longues quand vous les passez debout derrière un comptoir. Et un barman est là pour vous faire passer une bonne soirée mais ça ne vous empêche pas de partager ça avec lui. L’important c’est de le considérer comme un pote que vous ne connaissez pas très bien mais avec qui vous pouvez enchaîner les shots et refaire le monde à 2:00 du matin. Et on sait que ceux-là sont les meilleurs.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ.